kara

  • Description
  • Spotlight
  • Que faire
  • Où dormir
  • Où manger
  • Tours
Palais de congrès de Kara - Togo
Palais de congrès de Kara - Togo

Kara est au coeur de la visite du Nord Togo.

La ville permet de rayonner vers les nombreux sites naturels et culturels de la région dont le paysage Koutammakou, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Kara dispose d'une importante structure hôtelière et de nombreux restaurants.


Kara est une ville en pleine expansion. Elle est devenue rapidement un centre moderne d'administration et de production dans le cadre des objectifs du gouvernement de créer des infrastructures dans toutes les régions du pays.

C'est dans la région de la Kara qu'on trouve un des groupes ethniques les plus nombreux du Togo, les Kabyés.


Culture de l'igname - Kara - Togo
Culture de l'igname - Kara - Togo

On les appelle les "paysans de la pierre" car ils pratiquent l'agriculture sur un terrain rocheux.

Les kabyés ont fait de la région un centre agricole important où l'on cultive de l'igname, du coton, des arachides, et où l'on trouve des mangues ainsi que d'autres fruits.


Paysage koutammakou - Château Temberma - Kara Togo
Paysage koutammakou - Château Temberma - Kara Togo

D'un point de vue touristique, Kara est centrale pour la visite de la région.

Vers le Nord, vous rejoindrez la réserve de faune du Sarakawa, Niamtougou, Défalé et le paysage koutammakou, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.


Monts Kabyés - Kara Togo
Monts Kabyés - Kara Togo

A L'est se trouvent les Monts Kabyés qui vous emmeneront à travers les anciennes pistes coloniales à la découverte des populations et de l'artisanat local (potières et forgerons).


Tisserands traditionnels de bafilo - Kara - Togo
Tisserands traditionnels de bafilo

A L'Ouest se situent Bassar et Bandjéli, réputé pour le travail et l'extraction du fer.

Au Sud on découvrira Bafilo et ses tisserands traditionnels.


Evala Kara Togo
Evala Kara Togo

La région de la Kara est riche en patrimoine culturel comme en attestent les nombreuses fêtes traditionnelles dont les luttes evala qui se déroulent chaque année en juillet.

La région propose également quelques très beaux marchés tels que ceux de Kétao, Niamtougou, Bassar ou Bandjéli.


Réserve de faune de Sarakawa - Kara - Togo
Réserve de faune de Sarakawa - Kara - Togo

Enfin, la région est celle des réserves et parcs naturels qui couvrent la plus grande partie du territoire: le Parc national de la Kéran, la réserve d'Aledjo, la réserve de l'Oti et enfin le parc animalier de Sarakawa.


Galerie Photos

Art & Artisanat

Artisanat: Région de la Kara

Région de montagnes aux sols par endroits difficiles à travailler, la mise en valeur du milieu dépend pour beaucoup du savoir faire des paysans et des artisans.

Le travail du fer se révèle ainsi une tradition qui plonge son origine dans la nuit des temps. Les ruines des hauts fourneaux de Nangbani et de Bandjéli dans la préfecture de Bassar demeurent les témoins encore vivaces de cette tradition ancestrale.

A Tcharé, Pya et à Yadé dans la préfecture de la Kozah, on peut admirer le travail des forgerons traditionnels qui utilisent en guise d'enclume et de marteau de grosses pierres de montagne pour battre le fer rougi.

En savoir plus

Les potières et forgerons traditionnels de Pya

Poterie traditionnelle (Pya Pittah):

Activité essentiellement féminine, la poterie traditionnelle se fait à mains nues sans outillage particulier.

Forgerons traditionels (Pya Katdeka ou Tcharé) : forges traditionnelles.

En savoir plus

Les tisserands traditionnels de Bafilo

A une vingtaine de kilomètres de Kara, en direction de Lomé, on trouve des tisserands traditionnels au niveau de la ville de Bafilo.

En savoir plus

Cultures & Traditions

Les Monts Kabyés

Situés à l'Est de Kara, en direction du Bénin, les Monts Kabyés proposent de découvrir la vie des populations locales à travers de magnifiques pistes qui traversent de nombreux villages traditionnels.

Les paysages montagneux offrent de splendides vues sur les plaines.

En savoir plus

Curiosités

Le monument Sarakawa

Monument Sarakawa : Monument construit en commémoration de l'accident d'avion du 24 janvier 1974 auquel a échappé miraculeusement feu le Chef de l'Etat Gnasinbé Eyadema.

On peut y voir les débris de l'avion.

En savoir plus

Fêtes Traditionnelles

Evala

Evala (Fête d'initiation en pays Kabyé).Evala, c'est la fête de la lutte en pays Kabyé.

C'est l'occasion pour les jeunes evalou de se distinguer parmi ses coinitiés par leur force, leur endurance et l'élégance de leur danse.

Cette cérémonie rituelle d'initiation qui se pratique individuellement de maison en maison dès le mois de janvier permet aux jeunes de 18 ans d'intégrer la classe des adultes. les cérémonies finales débutent les 11, 12, 13 et 14 du mois de juillet, ce qui coïncide avec le 2ème samedi de ce mois chaque année.

Elles durent une semaine et se déroulent dans tous les cantons de la préfecture.

En savoir plus

Habye

Habye (Fête religieuse des Kabyé de la Kozah).

C'est une danse de démonstration magique. C'est l'occasion de démontrer la force occulte des sorciers.

Elle offre aux seuls initiés, l'opportunité de se prouver mutuellement une maîtrise des forces de la nature.

Elle a lieu tous les 5 ans au mois de novembre. Elle est aussi triennale dans certains cantons de la Kozah.

En savoir plus

Kamaka

Kamaka (Fête des moissons des TEM d'Assoli).

A l'origine, Kamaka signifie en langue TEM "le hamac" qui servait à transporter en signe d'hommage celui qui au cours de l'année s'est distingué par une grande récolte et qui de surcroît a aidé les pauvres par des dons de produits agricoles.

C'est aussi une marque de reconnaissance aux ancêtres pour avoir donné au peuple TEM d'Assoli d'abondantes récoltes.

Les cérémonies ont lieu le 2ème samedi du mois de décembre de chaque année à Bafilo.

En savoir plus

Sinkaring

Sinkaring (Fête d'initiation et des moissons des kabyé de la Binah).

Entymologiquement, Sinkaring viendrait d'un couple de verbes Sankuu qui veut dire se laver les mains, se purifier et Karuu qui signifie être prêt à affronter les épreuves de la vie.

Sinkaring qui a son origine à Lama-Tessi est donc une épreuve par laquelle on soumet le jeune kabyé de la Binah à l'endurance et à la force afin qu'il puisse défendre sa communauté.

C'est donc un test pour les jeunes pour permettre leur intégration dans la classe des adultes.

En savoir plus

Marchés

Le Marché de Kétao

Le marché de Kétao est un des plus grand marché de la région et se tient tous les mercredis.

C'est un jour de fête ou les populations locales viennent vendre leurs produits et boire le tchouk, la boisson locale.

En savoir plus

Réserves de faune & de flore

La réserve de faune du Sarakawa

Cette réserve a été récemment ouverte au public.

Des safaris découverte sont organisés à la rencontre de la faune sauvage africaine.

On peut entre autre y apercevoir des zèbres, des Cobs, des bubales et bien d'autres espèces animales encore.

En savoir plus

Réserve de faune d'Alédjo

La Réserve de Faune d’Alédjo est située dans les préfectures de Tchaoudjo et d’Assoli.

A cheval sur les régions Centrale et Kara, la zone d’Alédjo est limitée au Nord par le village Kpéwa, au Sud par le village Aléhéridè, à l’Est par la piste Kpéwa – Kadara et du côté Ouest par le village Efolo et localités atypiques.

Inscrite dans une section des Monts Togo, la Réserve de Faune d’Alédjo est une aire naturelle de 765 ha qui intervient dans la conservation de la diversité biologique, la protection des formations géologique et physiographique locales.

En savoir plus

Réserve de l'Oti & le Parc national de la Kéran

La réserve de l'Oti couvre la vallée du fleuve Oti sur 1878,40 km².

Le Parc National de la Kéran est à cheval sur la région des savanes (préfecture de l'Oti) et la région de la Kara (préfecture de la Kéran).

Il couvre environ 1700 km². Les principales espèces visibles dans la Kéran sont : le Phacochère, le Cob de buffon, le Buffle, le Cephalophe de Grimm, l'hyppotrogne, le bubale, le Cob de fassa.

En savoir plus

Art & Artisanat

Artisanat: Région de la Kara

Région de montagnes aux sols par endroits difficiles à travailler, la mise en valeur du milieu dépend pour beaucoup du savoir faire des paysans et des artisans.

Le travail du fer se révèle ainsi une tradition qui plonge son origine dans la nuit des temps. Les ruines des hauts fourneaux de Nangbani et de Bandjéli dans la préfecture de Bassar demeurent les témoins encore vivaces de cette tradition ancestrale.

A Tcharé, Pya et à Yadé dans la préfecture de la Kozah, on peut admirer le travail des forgerons traditionnels qui utilisent en guise d'enclume et de marteau de grosses pierres de montagne pour battre le fer rougi.

En savoir plus

Les potières et forgerons traditionnels de Pya

Poterie traditionnelle (Pya Pittah):

Activité essentiellement féminine, la poterie traditionnelle se fait à mains nues sans outillage particulier.

Forgerons traditionels (Pya Katdeka ou Tcharé) : forges traditionnelles.

En savoir plus

Les tisserands traditionnels de Bafilo

A une vingtaine de kilomètres de Kara, en direction de Lomé, on trouve des tisserands traditionnels au niveau de la ville de Bafilo.

En savoir plus

Cultures & Traditions

Les Monts Kabyés

Situés à l'Est de Kara, en direction du Bénin, les Monts Kabyés proposent de découvrir la vie des populations locales à travers de magnifiques pistes qui traversent de nombreux villages traditionnels.

Les paysages montagneux offrent de splendides vues sur les plaines.

En savoir plus

Curiosités

Le monument Sarakawa

Monument Sarakawa : Monument construit en commémoration de l'accident d'avion du 24 janvier 1974 auquel a échappé miraculeusement feu le Chef de l'Etat Gnasinbé Eyadema.

On peut y voir les débris de l'avion.

En savoir plus

Fêtes Traditionnelles

Evala

Evala (Fête d'initiation en pays Kabyé).Evala, c'est la fête de la lutte en pays Kabyé.

C'est l'occasion pour les jeunes evalou de se distinguer parmi ses coinitiés par leur force, leur endurance et l'élégance de leur danse.

Cette cérémonie rituelle d'initiation qui se pratique individuellement de maison en maison dès le mois de janvier permet aux jeunes de 18 ans d'intégrer la classe des adultes. les cérémonies finales débutent les 11, 12, 13 et 14 du mois de juillet, ce qui coïncide avec le 2ème samedi de ce mois chaque année.

Elles durent une semaine et se déroulent dans tous les cantons de la préfecture.

En savoir plus

Habye

Habye (Fête religieuse des Kabyé de la Kozah).

C'est une danse de démonstration magique. C'est l'occasion de démontrer la force occulte des sorciers.

Elle offre aux seuls initiés, l'opportunité de se prouver mutuellement une maîtrise des forces de la nature.

Elle a lieu tous les 5 ans au mois de novembre. Elle est aussi triennale dans certains cantons de la Kozah.

En savoir plus

Kamaka

Kamaka (Fête des moissons des TEM d'Assoli).

A l'origine, Kamaka signifie en langue TEM "le hamac" qui servait à transporter en signe d'hommage celui qui au cours de l'année s'est distingué par une grande récolte et qui de surcroît a aidé les pauvres par des dons de produits agricoles.

C'est aussi une marque de reconnaissance aux ancêtres pour avoir donné au peuple TEM d'Assoli d'abondantes récoltes.

Les cérémonies ont lieu le 2ème samedi du mois de décembre de chaque année à Bafilo.

En savoir plus

Sinkaring

Sinkaring (Fête d'initiation et des moissons des kabyé de la Binah).

Entymologiquement, Sinkaring viendrait d'un couple de verbes Sankuu qui veut dire se laver les mains, se purifier et Karuu qui signifie être prêt à affronter les épreuves de la vie.

Sinkaring qui a son origine à Lama-Tessi est donc une épreuve par laquelle on soumet le jeune kabyé de la Binah à l'endurance et à la force afin qu'il puisse défendre sa communauté.

C'est donc un test pour les jeunes pour permettre leur intégration dans la classe des adultes.

En savoir plus

Marchés

Le Marché de Kétao

Le marché de Kétao est un des plus grand marché de la région et se tient tous les mercredis.

C'est un jour de fête ou les populations locales viennent vendre leurs produits et boire le tchouk, la boisson locale.

En savoir plus

Réserves de faune & de flore

La réserve de faune du Sarakawa

Cette réserve a été récemment ouverte au public.

Des safaris découverte sont organisés à la rencontre de la faune sauvage africaine.

On peut entre autre y apercevoir des zèbres, des Cobs, des bubales et bien d'autres espèces animales encore.

En savoir plus

Réserve de faune d'Alédjo

La Réserve de Faune d’Alédjo est située dans les préfectures de Tchaoudjo et d’Assoli.

A cheval sur les régions Centrale et Kara, la zone d’Alédjo est limitée au Nord par le village Kpéwa, au Sud par le village Aléhéridè, à l’Est par la piste Kpéwa – Kadara et du côté Ouest par le village Efolo et localités atypiques.

Inscrite dans une section des Monts Togo, la Réserve de Faune d’Alédjo est une aire naturelle de 765 ha qui intervient dans la conservation de la diversité biologique, la protection des formations géologique et physiographique locales.

En savoir plus

Réserve de l'Oti & le Parc national de la Kéran

La réserve de l'Oti couvre la vallée du fleuve Oti sur 1878,40 km².

Le Parc National de la Kéran est à cheval sur la région des savanes (préfecture de l'Oti) et la région de la Kara (préfecture de la Kéran).

Il couvre environ 1700 km². Les principales espèces visibles dans la Kéran sont : le Phacochère, le Cob de buffon, le Buffle, le Cephalophe de Grimm, l'hyppotrogne, le bubale, le Cob de fassa.

En savoir plus

Tourisme